Mon panier

ATTENTION !
Notre transporteur reprend les livraisons chez les particuliers uniquement en rez-de-chaussée et interdit celle à l’étage.

Aucune commande ne sera livrée en dehors de la France territoriale.
Pour les départements de la CORSE et l’ETRANGER : nous consulter

Le panier est vide...

Une famille

Paul fait partager sa passion à sa femme et ses enfants, il leur transmet son goût de l’innovation et des défis.
Signe du destin, il rencontre d’ailleurs Lena, son épouse venue de Suède, lors des vendanges. Elle revient vite vivre en France et le soutient dans l’exploitation. Il est également rejoint par sa maman « Mamie », puis par ses enfants Christina et Fredrik.


« Mamie » reste pour beaucoup emblématique de cet esprit.
Pilier de la famille, fédératrice de ce petit monde, elle pris un plaisir fou à servir au chai à Chaintres jusqu’à ses derniers moments en 2011.

« Mes clients » comme elle disait…

A toute heure, quand les clients sonnaient chez elle, elle arrêtait tout ce qu’elle était en train de faire pour les accueillir !

Parmi les nombreux projets menés : la transition vers la production biologique

Paul a beaucoup appris des années de production où le volume était roi, de la mécanisation, des produits phyto, du désherbage chimique... Il a compris qu’il fallait vite changer de mode de culture et fait partie des pionniers du bio dans cette appellation. « Ce n’est qu’avec 50 ans de recul que l’on sait qu’il ne fallait pas le faire » regrette-t-il. « Aujourd’hui, j’estime avoir été trompé par le modernisme et surtout la chimie ».

Mais Paul n’est pas resté sur ses regrets, ce n’est pas le genre de la maison !

Les vignes de Château Fouquet (11 hectares) ont été cultivées en biologique dès le départ. Plantées en 1987, elles produirent une première récolte bio en 1990. Petit à petit, toutes les vignes du domaine ont été converties en production biologique.

Un gros travail de changement de technique (passage en culture raisonnée d’abord, puis en biologique) et de mentalité, appuyé par des formations. Toute l’équipe s’est impliquée et a également chois de mener une complexe transition vers la biodynamie.

Aujourd’hui sur les 45 hectares de vignes, tout est :
- Soit en 2ème année de transition vers le biologique (transition qui prend 3 ans)
- Soit passage du biologique vers la biodynamie (1 an de plus de transition)
- La récolte 2021 sera donc intégralement labellisée AB ou DEMETER (biodynamie)